L’un de nos objectifs est d’améliorer et d’aider à modifier la prestation des soins aux personnes atteintes d’hémophilie dans les pays en développement. En vue de réaliser ce but, Biogen et Swedish Orphan Biovitrum (Sobi) travaillent en collaboration avec la Fédération mondiale de l’hémophilie (FMH) pour transformer le modèle d’aide humanitaire utilisé auprès des personnes hémophiles dans les pays en développement. En 2014, Biogen et Sobi ont annoncé leur intention de produire 1 milliard d’unités internationales (UI) d’agent antihémophilique à des fins humanitaires, dont jusqu’à 500 millions d’UI seraient données à la FMH au cours des cinq prochaines années. Cette initiative marque le don le plus important effectué à l’intention des personnes atteintes d’hémophilie dans les pays en développement et augmentera considérablement la quantité d’agents antihémophiliques à leur disposition. Le programme de dons vise à assurer un approvisionnement prévisible et durable en facteurs de coagulation, en vue d’améliorer la prestation des soins en matière d'hémophilie dans les régions du monde où l’accès au traitement est très limité.

Nous espérons que ce premier pas incitera d’autres entreprises et organismes œuvrant dans le domaine de l’hémophilie à travers le monde à faire des dons semblables pour permettre l’établissement d’un modèle durable de soutien humanitaire. Si notre vision se réalise, le jour viendra où toute personne atteinte d’hémophilie pourra recevoir les soins dont elle a besoin, peu importe la région du monde où elle habite. 

Aide humanitaire à l’œuvre

Impact sur l’hémophilie à travers le monde

Un modèle durable d’aide humanitaire

Page mise à jour le
22/03/2016